Excès…

De prime abord, les excès et moi, ça fait deux. Je ne suis pas vraiment exubérant, je me fais rarement remarquer, c’est d’ailleurs plutôt l’inverse. Et je suis, à première vue, plutôt sage. Sauf que, si pour une raison ou une autre une barrière saute, ma sagesse s’envole et une fois lancé, je suis incapable de m’arrêter. Je n’ai jamais vraiment joué au poker et surtout pas avec de l’argent parce que je me connais et je sais qu’une fois lancé, je continuerai jusqu’à être à sec (ou jusqu’à ce que je gagne, mais… soyons réaliste… j’ai plus de chance de me faire plumer) ! Le seul jeu d’argent que j’ai tenté, c’est les machines à sous, j’avais prévu le coup en n’ayant que 50$ sur moi et… la chance étant de mon côté, j’ai gagné assez rapidement 100$. Sachant que j’avais eu de la chance, je n’ai pas osé retenter. La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit (encore que les plus scientifique d’entre nous tiquerons…) !

Pour les jeux vidéos c’est un peu pareil. Surtout les jeux en ligne. J’ai pris du temps avant de me faire piéger. Je n’ai jamais voulu jouer à un MMO, je me connais et je connais mes faiblesses, et mon peu de vie sociale aurait souffert ! Je me suis fait piéger en deux temps, en débutant sur un jeu via navigateur en ligne (HOMMK), qui ne nécessitait pas d’y passer trop de temps par jour (environ 5min toutes les 4-5h) le temps de gérer mes 7 villes. J’ai joué les deux premières saisons, avant qu’il ne devienne payant (si on souhaite avoir une chance de gagner…), j’ai donc lâché l’affaire. Un peu frustré par ce sevrage forcé, je suis passé à LoU sur les conseils de celui qui m’a amené sur HOMMK. Le monde était plus vaste et l’on pouvait aller jusqu’à 1000 villes au lieu de 7. Au début, le temps de  jeu était le même 5-10 min toutes les 4-5h. Le temps ayant fait son oeuvre, j’y ai passé de plus en plus de temps, tous les jours, même en vacances… Pourquoi ? parce que petit à petit je grimpais au classement, de 3000ème, je suis passé dans les 100 premiers, puis je suis arrivé dans le top 10 et finalement, j’ai terminé le monde à la première place. Pas parce que j’étais le meilleur, mais parce que je n’avais pas abandonné avant et que j’y ai passé trop de temps, beaucoup trop de temps.

La saison a duré 6 mois, je me suis lancé dans une seconde saison (après avoir longtemps hésité), pour me prouver que je pouvais jouer moins et faire aussi bien et bêtement, je me suis fait avoir et j’y ai passé trop de temps. Je n’ai pas fini en tête, je suis tombé sur quelqu’un de plus motivé !

J’ai pris le parti de ne jamais regretter mes choix, je le prends comme une expérience que j’espère ne plus réitérer. Trop de temps perdu au final, trop coupé du monde réel, trop dans le jeu et pas assez de recul, de volonté, pour dire stop !

Même si je savais qu’il est si simple de succomber aux excès, quels qu’ils soient, je me suis fait malgré tout avoir… Et je m’estime chanceux, pour l’instant, de n’avoir vécu QUE cela !

« Tout est bon quand il est excessif.  »
de Marquis de Sade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s