Uluru

Depuis tout petit en regardant des livres décrivant le monde et les merveilles de la nature, un gros rocher me fascine. Il est en général illustré par un couché de soleil sur un ciel bleu qui fait ressortir son côté rouge presque surnaturel. A lui seul, ce cailloux, mérite que l’on se déplace au milieu de nul part. Même en avion, cela prend du temps, 3 heures environ, pour l’atteindre et pour le mériter, lui qui est au plein milieu de l’Australie.Je me souviens parfaitement de l’annonce du pilote d’avion qui nous indique que nous allons bientôt arriver et qu’Uluru sera visible sur la gauche de l’avion, et ça tombe bien, je suis justement du bon côté ! Quelques instants plus tard, je le vois enfin, énorme et impressionnant comme posé dans l’outback. Un frison me parcours l’échine, c’est mieux qu’un rêve d’enfant qui se réalise parce qu’étant petit, je n’avais jamais envisagé de pouvoir le voir en vrai, mais je le trouvais magnifique, en photo dans un livre. Et là, je le vois en vrai, j’en ai le souffle coupé…IMG_6513_1

Le soir même j’en profite pour voir le couché du soleil sur cet espèce d’ovni depuis un point de vue proche de notre logement. C’est à plus de 20km, ce n’est pas le meilleur angle puisque la moitié du monolithe est déjà dans l’ombre, mais c’est néanmoins impressionnant, il me tarde d’être le lendemain pour en faire le tour.IMG_6567_1

Si j’avais été moins fainéant, je me serai levé pour le « sunrise », mais bon… on est en vacances et on se contentera du « sunset »… J’arrive sur place vers 9h30 – 10h et j’en fais le tour, en mitraillant de photo, en le touchant et en l’observant en détail. Autant de loin, il a l’air presque lisse et « parfait » autant une fois proche il fourmille de détails, d’aspérités, de recoins et défauts. Je pourrais en discuter des heures et des heures, mais c’est assurément l’un des très grands moments de ce voyage.IMG_6671_1

Il y a également la possibilité de gravir ce monument, mais j’ai fait le choix de ne pas le faire, il s’agit d’un lieu sacré pour les aborigènes.

La journée c’est terminée sur un couché du soleil, même on était sur place hors saison, on devait être largement plus qu’une centaine de personnes sur le parking du point de vue, mais ça n’enlève en rien la magie du lieu, tout le monde (ou presque) est resté sans voix pendant les quelques minutes du couché de soleil. Seul le bruit des appareils photos venaient troubler cet instant hors du temps…IMG_6748_1 IMG_6796_1

ps : légère déception, ou plutôt surprise, ce n’est pas le seul rocher / cailloux / truc qui dépasse à des miliers de kilomètres à la ronde, il y en a plusieurs qui sont également impressionnants (Kata Tjuṯa et Mont Conner pour ne citer qu’eux), mais… Rien à voir avec Uluru !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s