Patience et imagination

On vit dans une époque où l’on veut tout et tout de suite. Je ne fais pas exception à la règle, même si j’essaie de me restreindre en m’évadant dans mon imaginaire et en tirant des plans sur la comète, un peu comme si j’y étais déjà. Je salive déjà à l’idée de changer de téléphone (très certainement cette année) depuis au moins 6 mois mais je n’ai pas encore franchi le cap. Pour le boulot c’est pareil, quand je vois une offre, j’imagine déjà l’après. Les entretiens sont finis, je suis accepté et vient le temps du changement. Nouveau boulot, nouvelles habitudes à prendre et surtout je laisse de côté l’ancien boulot qui par certains points m’énerve !Et ça c’est quand je vois l’offre, parce que quand je passe un entretien et que mon ressenti est plutôt bon. Je passe à l’étape supérieur en me disant qu’il faudra faire tel ou tel chose, que j’en profite pendant que, … J’y suis déjà ! Alors qu’en fait, rien n’est signé, rien n’est validé et je n’ai aucune idée du ressenti qu’ils ont pu avoir de mon profil.

Même si je m’enflamme, une petite voix me dit de faire attention, de calmer mes ardeurs, sous peine de se prendre une grosse grosse claque, qui laissera sans doute quelques traces et pas qu’un peu ! Je tente alors de me modérer, me dire que rien n’est gagné, et que si ça se fait c’est top, sinon c’est partie remise pour la prochaine fois. Ce qui me fait douter…

Et puis j’attends à côté de mon téléphone et j’actualise régulièrement ma boite mail pour savoir de quoi il en retourne en me disant… c’est long…

6 réflexions sur “Patience et imagination

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s