Incident voyageur…

Le terme est froid, et souvent quand on l’entend, on se dit que l’on va encore devoir patienter… Longtemps… Hier pourtant, je l’ai vécu autrement parce que c’était mon train à l’origine de l’incident voyageur.Comme tous les matins, j’ai pris mon train pour aller travailler. Alors qu’on était sur le point d’arriver au terminus, le train s’arrête en pleine voie. Rien de brusque, je me demande si c’est à peine un peu plus vite que d’habitude. L’attente commence par environ 15min de silence avant qu’on nous annonce qu’il y a eu un incident voyageur à Vanves.

Par curiosité, je regarde où on est par rapport à Vanves sur mon téléphone. On a du dépasser la gare d’environ 100-200m… Je me dis aussitôt que c’est donc forcément notre train qui est en cause. Je sais qu’il faudra patienter environ 2h le temps de pouvoir repartir. Deux heures pendant lesquelles j’aurai le temps de cogiter sur ce qu’il c’est passé.

Des pompiers et des agents scnf passent, il n’y a guère de doute, l’incident (un mot aseptisé pour parler d’un drame) se déroule à quelques mètres de moi. Il suffirait sans doute que je me penche un peu pour voir. Mais je n’en ai pas envie, je ne veux pas savoir. Je préfère rester dans mon cocon, loin de tout ça.

Une annonce vient confirmer ce que je pensais. C’est bien notre train qui a happé quelqu’un à Vanves, les personnes choquées ou traumatisées par ce qu’elles auraient pu voir sans invitées à se déplacer à l’avant du train. A l’annonce, grand silence dans le wagon, l’ambiance est lourde et personne ne pense plus à râler sur le retard que l’on va avoir.

Un peu plus tard, on sera invité à se déplacer à l’arrière du train pour être évacué. J’y vais sans hâte, je n’ai pas envie de sortir du train parce que je n’ai pas envie de voir. Imaginer l’incident me suffit déjà largement… Ca sera finalement une fausse alerte, on restera dans le train et après une longue attente dans un silence quasi-religieux, le train reprendra sa route, doucement, comme il pourrait le faire lors d’une procession.

Arrivée en gare, la vie reprend sont cours et tente de faire comme si de rien n’était malgré cette parenthèse de deux heures.

2 réflexions sur “Incident voyageur…

  1. J’ai pris le train pendant 7 ans pour aller à l’école puis à l’université et j’y ai appris beaucoup de chose. Tout d’abord les gens sont égoïstes ; ils ne font quasiment jamais attention qu’a eux, parle fort et ne réagissent pas si quelqu’un à un problème. Ensuite la société de chemin de fer invente n’importe quelle excuse pour ces retards ou pour éviter de choqué les passagers. Ainsi j’ai déjà été retenu dans un train pour une panne alors que c’était une alerte à la bombe, ou encore parce qu’un train qui était bloqué devant nous alors qu’en fait une personne avait été renversée… SNCF ou SNCB tous les mêmes !

    J’aime

    • C’est vrai que j’ai souvent l’impression d’être du bétail, et pas un client…
      mais j’ai envie de positiver et de croire que ça s’améliore. Parfois les conducteurs nous indiquent la météo à l’arrivée, le retard et nous souhaite une bonne journée. Un peu d’humanité en somme 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s