Entre deux eaux

Le GROS Week End des travaux est terminé, au plus fort de l’activité on était 4 sur le chantier et 1,5 qui nous servait de soutient. Si je suis super content du travail déjà terminé (un mur cassé, un mur monté, les prises murales bougées et une pièce tapissée), je suis un peu abattu par la somme des choses qu’il reste à faire, maintenant que j’y vois plus clair.

Je commence à connaître mes limites, physique surtout parce que j’ai mal partout, mais aussi dans ce que je sais faire et de la patience à mettre en face pour le faire…

Il va encore falloir poncer les portes, terminer le tapissage pour pouvoir s’attaquer à la peinture des plafonds & mur. Quand tout ça sera finit, je pourrais m’attaquer la salle de bain (réparation des dégats des eaux et peinture…).

Et j’oublie volontairement les sessions nettoyages pour cause de poussière, déplacement des meubles d’une pièce à une autre qui prennent souvent autant de temps que les travaux eux-même !

Voila pourquoi je suis content, mais dépité aussi …

Heureusement que je garde en ligne de mire pourquoi je fais tout ça, et que la future maman me donne des ailes en me remotivant 😉

3 réflexions sur “Entre deux eaux

  1. Ce qui n’est pas mal lorsque que l’on a une grosse charge de travail c’est de diviser celle-ci en plusieurs petites tâches et les lister dans une ToDo list, ensuite cocher ou barrer la tâche une fois terminée, j’utilise cette méthode au travail et psychologiquement ça aide car on a vraiment l’impression de bien avancer 🙂

    Courage pour la suite !

    J’aime

      • De rien. 🙂

        Pour les courbatures…Avec le temps ça passe, j’en faisais les frais avant avec le sport, maintenant, ça passe…pas mieux désolé ! 😀

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s