#2015enBillets : Mes premiers souvenirs de rentrée

Ce thème me force à constater une fois de plus que ma mémoire d’avant 10ans est quasi-inexistante. Je me demande bien qui était en charge de la partie sauvegarde, mais il a du être effrayé par le prix du Mo à l’époque et n’a du coup presque rien pris…

ardoise

  • En maternelle, j’ai très peu de souvenirs, des bribes d’images. Je me demande d’ailleurs si mes souvenirs ne sont pas les photos que l’on y a fait…
  • En primaire, mes souvenirs de rentrée ne sont pas joyeux, ce n’est clairement pas ma période préféré. Se faire traiter de squeletor n’aide certainement pas…
  • Au collège la rentrée ne me faisait ni chaud ni froid, il fallait le faire… Il y a certainement eu un stress lors du passage CM2 => 6ème, mais je n’en suis pas mort et je n’ai aucune souvenir de blessure, j’en déduis que ça c’est bien passé 😉
  • Au Lycée c’était la merde, réveil à 6h retour après 19h et couché à 22h… J’ai mis du temps à rentrer dans le rythme, la preuve ? J’ai augmenté mes notes en 1ère par rapport à la seconde et pareil en terminale par rapport à la 1ère…
  • Mon test à la Fac, à défaut d’avoir appris des trucs en cours, j’ai appris la vie. M’organiser, me dermerder seul et tout un tas de joyeuseté… Grosse leçon d’humilité et surtout une grosse prise de conscience de tout le travail fait par mes parents (ma mère surtout !) Au final grosse claque et gros fail… je n’étais clairement pas préparé a être autonome.
  • A l’IUT c’était du plaisir, je me suis fait de bon ami, il y avait une bonne ambiance de travail et en dehors. J’avais le permis et j’étais semi-autonome même si j’étais de retour à la maison… ça aide !
  • Au boulot, les rentrées sont souvent difficile parce qu’elles sont à la suite de voyages souvent magique. Difficile de retourner à son bureau derrière un écran quand… On a vu la terre du milieu, des merveilles de la nature ou fabriquées par l’homme.

Bientôt je vivrai une autre rentrée, celle de la maternité. J’espère que tout va bien se passer et je sais déjà que je ferai le plein d’émotions !

Pour vivre d’autres rentrées, faut aller voir chez Agoaye.

#2015enBillets : J’aimerai mais n’ose pas…

J’aimerai avoir un costume noir, dormir le jour et sauver le monde la nuit avec tout un tas de gadget, mais je n’ose pas.

J’aimerai être miliardaire, brasser des sommes folles d’argent, faire face à des faux amis qui en ont après mon argent, mais je n’ose pas.

Plus sérieusement, le seul truc réaliste que j’aimerai mais que je n’ose pas c’est poser ma dém, lâcher mon appart et retourner vivre dans la région qui m’a vu grandir. Jusqu’à présent je n’ai pas encore osé le faire. Ce n’est pas pour tout de suite avec l’arrivée de mini-moi, mais c’est un doux rêve qui me fait tenir quand je passe une journée de merde à cause du boulot/transport/micro-appart/etc…

Pour d’autres rêves inassouvis c’est chez Agoaye.

Indice de stress

astreinteMoins de 5 semaines avant le terme, si pour l’instant il n’y a pas de signe annonciateur d’arrivée imminente je viens de passer depuis la semaine dernière en mode « ALERTE » :

  • Astreinte téléphonique H24 – 7j/7
  • Obligation de réponse à chaque appel
  • Etre prêt à rentrer et emmener la futur maman à la maternité

Ce qui implique de se promener partout et tout le temps avec son téléphone, chargé à au moins 50%, dans une zone de couverture à au moins 2 barres en 3G.

Mais aussi et surtout de passer au coca ou jus de fruit ou même à l’eau passé le 2ème verre d’alcool (voir même après une pinte !!!) histoire d’être 100% apte à conduire.

L’indice de stress est en augmentation à mesure que le nombre de jour avant le D-Day baisse. Pour pallier à cela, on a préparé le sac du D-Day et la valisette maternité est en cours de bouclage…

La prochaine grosse étape marquant un tournant dans cette aventure sera le démontage de mon bureau, le déplacement de mon ordinateur dans la chambre parentale et… la transformation de la pièce bureau en pièce chambre. C’est pour ce WE, je prévois d’ailleurs de faire une petite cérémonie qui sera à coup sur émouvante. Elle se terminera sans doute par le collage de stickers « éléphant » un peu partout sur les murs tout propre et tout refait à neuf il y a pas deux mois.

« Le changement c’est maintenant » qu’il disait 😉

Petites Contrariétés

Habituellement lors d’une grosse c’est plutôt la maman qui rencontre des petites contrariétés au fur et à mesure que son corps change. La future maman en a évidemment quelques unes, entre les bras qui rétrécissent, il parait que c’est faux et que c’est à cause du ventre qui grandit, mais le résultat étant le même… l’histoire retiendra des bras plus petit ! Le nombril qui c’est fait la mal il y a bientôt 5 mois et que l’on ne verra sans doute pas avant l’arrivée du petit bonhomme. Et les contractions qui ressemblent plus à de la torture qu’à tout autre chose… Mais elle les affronte avec courage et résignation !Lire la suite »

#2015EnBillets : Le top 5 de mes lectures

Si l’on s’en tient à mon quotidien, mon TOP5 de mes lectures se résume à peu prêt à…

  1. mes mails, 99,99% sont pro et 99,98% sont envoyés par des automatiquement pour me dire que tout va bien, que je peux aller prendre un café, ou… pas…
  2. Je dirai de la documentation technique sur le net…
  3. … que me servirait à maintenir modifier mes merveilleux « outils » qui m’envoi des mails.
  4. J’aimerai dire qu’en numéro 4 je parcours les sites d’emploi pour avancer dans mon projet de départ de la région parisienne, mais… je lis beaucoup de bêtises sur le net !
  5. le blog d’agoaye, logique non pour ce classement ? 😉

Bon… en vrai, lorsqu’enfin je me décide à lire, voici ce que je recommanderai !

seconde_fondation

#1 : La Seconde Fondation d’Asimov : c’est l’ouvrage qui m’a fait aimer la lecture. Dans la foulée j’ai lu le cycle des robots et celui des fondations.

dune

#2 : Dune de Herbert : le plus simple est encore de le lire, une sacrée épopée aux relents d’épices et de sable chaud 😉

thanatonautes

#3 : Les thanatonautes de Werber : même si la mort ne me fascine pas plus que cela, ce livre -et la série qui en a suivis (l’empire des anges puis la trilogie des dieux)- m’ont fait rêver et travailler mon imagination fertile !

sda

#4 : Le seigneur des Anneaux du JRR Tolkien : est-il vraiment nécessaire de le présenter ? C’est un peu à cause de ça que notre voyage de noce nous a amené à l’autre bout du monde chez les Kiwis

harry_potter

#5 : Harry Potter de JK Rowling : si l’histoire est mignonne est bien n’amené, les sorciers ce n’est pas vraiment ce que je préfère, mais j’ai apprécié pouvoir m’initier à la lecture VO en découvrant cette série.

Je pourrais en rajouter encore un bon paquet… mais ce ne serait plus un top 5 😉

Triste nouvelle

En souhaitant l’anniversaire à une amie via FB, j’étais loin de m’imaginer apprendre qu’elle avait été opéré deux fois déjà d’un cancer du sein cette année. Je n’ai pas de nouvelle régulière de cette amie (tous les six mois environs) mais en général, c’est toujours un plaisir d’en avoir. La dernière fois d’ailleurs, je lui annonçais l’heureux événement. Cette fois-ci c’était un peu plus rude comme nouvelle. Si ce n’est pas une fatalité, le mot cancer reste quand même un épouvantail qui fait peur et que l’on aime pas entendre…

De manière plus personnelle, cela me rappel le cancer du sein de ma mère, il y a presque 20 ans maintenant. Les craintes de ma soeur qui pour le coup est dans la liste des personnes à risque. Et moi, parce que même si c’est dans une moindre mesure cela peut me toucher. Même si la prévention est omniprésente, on ne le répétera jamais assez, il faut aller se faire dépister régulièrement pour repérer le mal au plus tôt.

En attendant, toutes mes pensées, mes ondes positives et mon soutient vont vers mon ami, qu’elle se repose et qu’elle se rétablisse bien.

Cancer_sein

Brèves du vendredi

Je pensais être tranquille jusqu’à la semaine prochaine, j’avais même oublié que j’avais fait ma prise de sang ce mardi et hier en fin d’après-midi je reçois un SMS pour m’indiquer que mes résultats sont disponible. Dire que j’ai paniqué est un peu excessif, mais j’ai eu un petit pic de stress avant de pouvoir consulter mes résultats en ligne (comment faisait-on avant ???). Tout est dans le vert, tout est parfaitement normal physiologiquement parlant et pourtant… Chaque matin au réveil je suis en mode sans échec. J’ai des petits bobo qui s’accumule et c’est vraiment le manque de sommeil qui me plombe.

Rien qu’à écrire cette phrase j’ai envie de rire comme le Jocker en imaginant ce qui m’attend d’ici 1,5 mois : Mouahahahahaha !

Plus sérieusement, je me demande comment je vais faire. Je suppose comme un bon nombre de parents, je ferai au mieux. Un peu comme lorsque l’on monte dans une montagne russe, on se laisse emporter et on fera le bilan à l’arrivée. Et en attendant, ne pas y penser, ne pas y penser, ne pas y penser…

gaston_reveur

#2015enBillets : Ce en quoi je crois

Etant tout petit j’ai reçu un éducation religieuse avec un peu trop de zèle à mon goût. Sauf qu’étant petit on se tait et on s’imprègne… Baptème, petite communion, grande communion, présence obligatoire à la messe tous les dimanches, catéchisme et même enfant de coeur !

Si j’ai eu de bonne base pour croire, ça n’a pas marché, au grand damne de ma mère qui adorerait me voir user mes genoux sur les bancs d’une église -et qui espère voir ma descendance devenir prêtre-.creation_adam(ok… je l’ai utilisé il n’y a pas si longtemps, mais j’adore cette image !!!)

Je suis passé par une période de rejet, pour m’affirmer d’abord. Et puis, en grandissant et en m’instruisant, je me suis rendant compte de l’importance de la religion -sa vocation première- qui permet aux gens de se rattacher à quelque chose et surtout pour poser les bases de la vie en société.

Je tiens à souligner l’importance de la notion de vocation première de la religion, parce que ce qui est pratiqué un peu partout de le monde (je généralise) s’éloigne de ce que j’appelle la vocation première. Pour avoir vécu dans un petit village, avec ses histoire de clocher et une grande partie qui va à la messe à cause du « qu’en dira-t-on » ? De réflexion sur le fait de vivre ensemble hors mariage, reproche de l’éducation des enfants des autres hors religion, et j’en passe… La religion est plus un poison qu’un remède… Et encore, je ne parle pas du fanatisme religieux -il est beaucoup plus proche que l’on ne veut bien le croire-

Bref, si je veux bien croire que la religion peut être utile dans certains cas (pour ma mère après le décès de mon père notamment). Ce n’est clairement pas quelque chose en quoi je souhaite croire ! Ne dit-on pas qu’une religion n’est ni plus ni moins qu’une secte qui a réussi ?

Ce en quoi je crois, en voyant la complexité du monde, la nature, la faune, la flore, l’infiniment petit, l’infiniment grand, la bêtise humaine aussi qui ne semble pas avoir de limite et surtout l’arrivée prochaine de mini-moi. Sa conception et son évolution depuis ses tous premiers jours à maintenant frôle pour moi le magique (dans le sens ou tout ce qui n’est pas expliqué par la science est un peu magique).

Ce en quoi je crois donc, d’après tout ce que j’ai énuméré, c’est qu’il y a très certainement un truc au dessus de nos têtes, une entité supérieur ou je ne sais quoi qui est à l’origine de tout ça. Mais que probablement il a d’autre chose à faire que de nous gérer, ou même simplement de nous écouter… Parce qu’il y a la terre avec tout le vivant dessus, mais sur les autres planètes ? Et ailleurs que sur les planètes ??? Ça en ferait des trucs à gérer !!!

Les plus sceptiques me diront que l’on ne connait pas l’étendu de ses pouvoirs (c’est pas faux…) et qui l’a créé lui ? (c’est pas faux non plus…) Cette dernière s’applique également à tous les autres dieux. Qui les as créé ? d’où viennent-ils ?

Du coup, maintenant que je vous ai bien retourné la tête avec mes idées farfelues, je vais aller me prendre une bière bien fraiche par cette chaleur 😀

voie_lacteePour les autres croyances… c’est chez Agoaye !