Renaissance d’une vie sociale

Quand un nouveau petit être arrive dans la famille, toutes les habitues sont changées. Jusque là, rien de neuf, que du logique. Chez nous, on a eu la chance (et on l’a un peu provoqué aussi !) d’avoir des débuts assez calme, on a créé un petit cocon pour accueillir ce jeune homme en devenir, pour s’habituer à lui et qu’il s’habitue à nous.

Du haut de ses 7 semaines (déjà !), s’il m’arrive encore de me surprendre à penser que « c’est fou, je suis papa !!! », le reste est bien plutôt bien rodé. Le nourrir, le changer et l’habiller n’est plus un problème, le tâtonnement des débuts a cédé la place à une dextérité de haut niveau (héhé…) !

On n’hésite plus à le sortir et à l’emmener partout, il d’ailleurs fait son premier restaurant (on en profite, il ne fait que dormir !), pris le bus, le train et on se réserve le métro pour un peu plus tard… C’est en général dans ces moments là ou l’on se rend compte qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour les personnes à mobilité réduite…

Et on recommence à inviter du monde à la maison, on recommence à voir des gens, et cela ne perturbe de moins en moins A. Il ne nous reste plus qu’à se débarrasser d’un peu de fatigue… et l’on pourra dire que l’on a repris une vie « normale » 🙂social-life-while-traveling

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s