Pas la force du réveil…

Alors que je venais de profiter d’une soirée de sortie sans mon hobbit préféré pour aller voir SW VII et assouvir mon côté obscur de fan-qui-commence-à-assumer (lors du quel j’ai passé un très bon moment de divertissement avec de nombreux clins d’oeil, quelques surprises, etc…)

Le retour à la réalité a été un plus plus cruel cette nuit vers 4h50 lorsque le petit bonhomme a crié famine (je lui ai trop manqué hier soir ?) alors que les 3 dernières semaines il tenait au moins jusqu’à 6h, souvent jusqu’à 7h et parfois même 8h passé…

Sur le coup, j’ai cru ne pas avoir la force pour me réveiller, mais… vu qu’il ne m’a pas vraiment donné le choix, je l’ai fait et maintenant ça pique… Ma fin de semaine travaillée sera certainement difficile !repos gaston

#2015enBillets : Les beaux souvenirs de 2015

2015 restera certainement l’année des grands écarts au niveau émotion…

Dans le négatif tout d’abord avec la terreur qui est entrain de s’installer avec le terrorisme et la poussée de nationalisme qui lui fait face… Au niveau perso -moins marquant mais un peu pénible quand même-, les galères avec une voiture neuve (qu’on a acheté neuve pour ne pas avoir de galère…). Un dégât des eaux toujours pas réglé…

Dans le pas cool sur le moment, mais on peut le transformer en positif plus tard avec l’annonce de la perte d’emploi de celle que j’aime pour début 2016.

Dans le positif, des travaux dans l’appart pour faire une vraie chambre, exit les couleurs trop présentes pour un peu plus de clair ! Il doit y avoir d’autres choses de positive, mais j’avoue ne pas trop voir quoi… Mis à part…

Dans l’ultra positif, qui écrase un peu tout le reste en fait… Il y a la découverte du test de grossesse positif début février. Enorme et agréable surprise pour nous, dire que je n’y croyais plus/pas… Première échographie, les suivantes aussi d’ailleurs ! L’annonce à notre entourage également fait parti des meilleurs moments de 2015… Quand on a préparé sa venu en choisissant ses habits et autres accessoires hors de prix (la CB flambe si facilement quand on a les yeux remplis d’étoile…).

La liste ne s’arrête pas là puisqu’il y a la rencontre avec ce petit bonhomme. Que dire des premières fois ? Quand je l’ai pris dans mes bras, quand je lui ai donné le biberon, habillé, fait les soins, donné le bain.

Et puis viennent les premiers sourires, les premiers rires et les pleurs qui s’arrête quand on le prend sur son épaule pour le faire s’endormir. C’est des moments tellement magique, que même si j’ai passé de bons moments en 2015, ces derniers sont éclipsés par la venue d’A.

ps : je tiens à préciser que je ne souhaite pas diluer ni ma personnalité, ni mon blog, dans celle d’A. Mais n’empêche… actuellement mon monde tourne autour du sien, en attendant que tout le monde se cale 😉

ps 2 : Pour d’autres beaux moments 2k15 c’est chez Agoaye

#2015enBillets : Mes petits gestes naturels

Difficile comme question puisque par principe c’est des petits gestes que je fais sans y penser… Mon esprit est occupé à faire de grand chose (souvent penser à des conneries), pendant qu’une infime partie de mon cerveau me fait réaliser des tâches souvent répétitives de manière totalement automatique, sans perturber mon fonctionnement normal.

Les petits gestes, qui me viennent à l’esprit sont les marques d’affection que je porte à celle que j’aime et depuis peu à mon petit A.

Une caresse, un bisous ou simplement le contact peau contre peau. C’est mes petits gestes que je fais naturellement, presque sans y penser. Je dis presque parce que, quand je n’ai pas l’occasion de le faire, je suis en manque comme peu l’être une box internet qui est désynchronisée !serrer.png

Le WE (et en semaine aussi d’ailleurs…) chaque journée commence avec le même petit geste : un café !

D’où l’expression -tirée d’une autre sur les mathématiciens de Alfréd Rényi« Un informaticien est une machine à transformer du café en code »

Pour les autres petits gestes, c’est chez Agoaye

Un retour en arrière ?!

Je n’ai pas connu la précédente époque ou le nationalisme tutoyait les sommets et prenait la pouvoir en Allemagne, en Italie et dans tout un tas de pays dans le monde. Et pourtant j’ai l’impression que l’histoire se répète en voyant les informations et les résultats des précédents votes.

Ca me rend triste, parce que j’ai l’impression que tout commence de la même manière. C’est juste un peu plus policé, on a rajouté une couche de vernis pour rendre cela présentable, acceptable. Et pourtant, a bien y regarder, ça prône le repli sur soi avec tout ce que ça implique. Stop au mélange, stop à l’ouverture au monde, à l’humanité, à la tolérance et à la différence.
C’est sans doute un peu extrême, mais c’est comme ça que je le vois, tôt ou tard…
Je ne souhaite pas voir mon fils grandir comme ça, j’ai envie de le voir s’ouvrir au monde, aux cultures, aux différences.

En voyant les résultats de ma région (nouvellement agrandie…) j’ai été dépité, elle a pourtant souffert des deux grandes guerres et devraient savoir, se souvenir, plus que toute autre région les ravages de l’extrémisme. Mais ça n’a pas suffit…

Les résultats s’expliquent, de mon point de vue, par l’échec/inefficacité/incompétence/déconnexion de la réalité des deux grands partis de droite et de gauche. Il y a beau avoir eu une alternance, j’ai le sentiment que rien n’a changé depuis que je suis en âge de voter.

L’objectif premier du monde politique n’est pas de faire son job -servir le peuple-, mais je pense, de chercher à se faire réélire avant tout continuer à profiter de ses avantages et ensuite, seulement ensuite s’occuper de ce pour quoi il a été élu. Le monde politique me paraît tellement déconnecté de la réalité, de la fin de mois difficile, du chômage, des galères pour trouver (ou pas dans mon cas) de place en crèche. Parce que sérieusement… vous imaginez un élu local ne pas avoir de place en crèche pour ses enfants ? Le tout sélectionné par une commission impartiale ???

Je me trompe peut-être, je l’espère en tout cas, mais mon sentiment c’est que le système est pourri… Même si ce n’est pas mon cas et ça ne le sera sans doute jamais tant que j’aurai le choix, je comprends -sans cautionner- que l’on en arrive à se laisser séduire par le chant des sirènes et que l’on adhère à des idées qui mèneront tôt au tard à ce que l’on a déjà vécu. Mais ce n’est clairement pas une solution… Il faut en trouver une autre !

Si jusque là j’étais plutôt fataliste quand à l’avenir, A. me donne doucement envie de me battre, pas pour moi, mais pour lui, pour son futur. Comment, je ne sais pas encore, mais il le faut !

« Certes, je ne suis qu’un. Mais je suis un. Je ne peux pas tout faire. Mais je peux faire quelque chose. Et le fait de ne pas pouvoir tout faire ne m’autorise pas à refuser de faire ce que je peux faire. » Edward Everett

Geek & Dad…

Mon temps de libre, de glande et d’oisiveté quasi-maladive ont été anéantis comme l’ont été les dinosaures avec l’arrivée de l’astéroïde qu’est mon petit bébé (qui a bien grandit en bientôt 3 mois !!!). La nature étant bien faite, la nature commence à reprendre ses droits et un embryon de temps libre fait son apparition dans mon quotidien quand…

… on n’a pas de visite
… ce n’est pas la journée du bain
… ce n’est pas la journée des courses
… il n’y a pas de conneries à la TV… je suis suffisamment en forme pour avoir envie de faire travailler un peu mes méninges !

Et du coup, j’ai craqué… j’ai laissé parler mon côté grand enfant et on l’a enfin adopté en ce début de mois de décembre, alors que la maman qui n’était que futur à l’époque, était d’accord depuis de longs mois.

Bref, j’ai une PS4, quelques jeux et pas assez de temps pour l’user 😥
Certes, je pourrais trouver un peu plus de temps, mais je préfère m’occuper d’un petit escargot (côté baveur…) qui adore être promené dans l’appartement la tête dépassant de l’épaule de son père avant de sombrer dans un repos bien mérité.

Une question de choix en fait, mon côté obscur de la manette n’est jamais bien loin, il ne sert à rien de lutter, de se battre, de résister…

#2015enBillets : Je gagne au loto

Si je gagnais au loto, en fonction de la somme, voici mes priorités :

  • je quitte mon travail, parce que j’en ai marre et parce que j’ai envie de passer un maximum de temps avec A. Et plutôt que de travailler pour un employeur cherchant à s’enrichir (moi ?) je finirai par donner de mon temps pour les autres… L’idée est plantée, elle n’a pas encore germée et ai-je vraiment besoin de gagner au loto pour donner du temps aux autres ?!
  • on déménage en Alsace, avec N. qui perd son travail l’an prochain ça se fera peut-être sans avoir besoin de gagner au loto ?!
  • on emménage dans une maison avec un petit jardin, une clôture blanche, un chien et un break (ou alors un appart énorme en plein centre ville, sans voisin au-dessus et pénible)
  • je fais rénover la maison de mes grands parents pour en faire un gîte ou un truc dans le style
  • Si vraiment il m’en reste encore beaucoup, en plus de donner quelques coups de pouces à la famille, je m’occupe de A. tout autour du monde.

Mes choix sont un peu égoïste, je pense principalement à moi et à mes proches, mais c’est un peu le principe de ceux qui joue au loto, on y joue pour gagner de l’argent pour soit principalement… C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles je ne joue pas, je préfère mériter mon argent plutôt que de le voir tomber du ciel et d’en perdre tout notion de valeur 😉

Pour d’autres idées si l’on gagne au loto, c’est chez Agoaye !

#2015enBillets : Ca c’est le pied !

En temps normal, prendre son pied serait le pied ! Sauf que ça, c’était avant baby-geek… Enfin, je dis ça, mais vu que je parle très rarement de la chose, j’aurai trouvé autre chose 😉gaston_reveur

Quoi qu’il en soit, maintenant, pouvoir dormir jusqu’à 6h passé et sans interruption, c’est le pied TOTAL !

Je reste sur ma thématique manque de sommeil qui me pèse de plus en plus alors que je pensais gérer ça parfaitement le premier mois. Que je souffrais un peu le second et que j’ai du mal à voir le jour en ce début de troisième mois aidé par mes voisins !

lit

Pour les autres pointures, c’est chez Agoaye !

#2015enBillets : Je l’aime

IMG_1009J’aurai pu choisir pour thème celle avec qui je partage 13 ans d’amour, 8ans de mariage et depuis peu une descendance… Mais je vais plutôt me concentrer sur cette descendance, une nouveauté pour moi, pour nous !

Je l’aime ce petit bonhomme, bien que nous n’avons pas encore eu l’occasion d’échanger beaucoup. Des cris, des pleurs, des biberons, beaucoup de couches pleines et parfois des petits accidents de parcours qui ont nécessité que je le change et que je me change…

Je l’aime ce petit bonhomme parce qu’objectivement, je suis forcé d’admettre que c’est le plus beau (et je n’exagère pas !). Surtout quand il me sourit en me reconnaissant (ou pas ?), quand il est dans le bain a essayer de boire le maximum de gouttes qui passent proche de la bouche. Ou pire encore… quand je le prends dans mes bras et qu’il s’y endort… Je l’aime et je fonds, totalement !

Même s’il pleure souvent sans raison, même si on se force à lui faire écouter des comptines en alsaciens plusieurs fois par jour (et que je mets des heures jours et des heures jours à me sortir de la tête…) pour qu’il ait l’oreille, même s’il m’a privé de mon bureau et surtout d’un nombre incalculable d’heure de sommeil (et c’est pas fini…), je l’aime !

D’autant plus qu’il s’est fait désirer ❤

 

Pour d’autres histoires avec un A, c’est chez Agoaye !