Un retour en arrière ?!

Je n’ai pas connu la précédente époque ou le nationalisme tutoyait les sommets et prenait la pouvoir en Allemagne, en Italie et dans tout un tas de pays dans le monde. Et pourtant j’ai l’impression que l’histoire se répète en voyant les informations et les résultats des précédents votes.

Ca me rend triste, parce que j’ai l’impression que tout commence de la même manière. C’est juste un peu plus policé, on a rajouté une couche de vernis pour rendre cela présentable, acceptable. Et pourtant, a bien y regarder, ça prône le repli sur soi avec tout ce que ça implique. Stop au mélange, stop à l’ouverture au monde, à l’humanité, à la tolérance et à la différence.
C’est sans doute un peu extrême, mais c’est comme ça que je le vois, tôt ou tard…
Je ne souhaite pas voir mon fils grandir comme ça, j’ai envie de le voir s’ouvrir au monde, aux cultures, aux différences.

En voyant les résultats de ma région (nouvellement agrandie…) j’ai été dépité, elle a pourtant souffert des deux grandes guerres et devraient savoir, se souvenir, plus que toute autre région les ravages de l’extrémisme. Mais ça n’a pas suffit…

Les résultats s’expliquent, de mon point de vue, par l’échec/inefficacité/incompétence/déconnexion de la réalité des deux grands partis de droite et de gauche. Il y a beau avoir eu une alternance, j’ai le sentiment que rien n’a changé depuis que je suis en âge de voter.

L’objectif premier du monde politique n’est pas de faire son job -servir le peuple-, mais je pense, de chercher à se faire réélire avant tout continuer à profiter de ses avantages et ensuite, seulement ensuite s’occuper de ce pour quoi il a été élu. Le monde politique me paraît tellement déconnecté de la réalité, de la fin de mois difficile, du chômage, des galères pour trouver (ou pas dans mon cas) de place en crèche. Parce que sérieusement… vous imaginez un élu local ne pas avoir de place en crèche pour ses enfants ? Le tout sélectionné par une commission impartiale ???

Je me trompe peut-être, je l’espère en tout cas, mais mon sentiment c’est que le système est pourri… Même si ce n’est pas mon cas et ça ne le sera sans doute jamais tant que j’aurai le choix, je comprends -sans cautionner- que l’on en arrive à se laisser séduire par le chant des sirènes et que l’on adhère à des idées qui mèneront tôt au tard à ce que l’on a déjà vécu. Mais ce n’est clairement pas une solution… Il faut en trouver une autre !

Si jusque là j’étais plutôt fataliste quand à l’avenir, A. me donne doucement envie de me battre, pas pour moi, mais pour lui, pour son futur. Comment, je ne sais pas encore, mais il le faut !

« Certes, je ne suis qu’un. Mais je suis un. Je ne peux pas tout faire. Mais je peux faire quelque chose. Et le fait de ne pas pouvoir tout faire ne m’autorise pas à refuser de faire ce que je peux faire. » Edward Everett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s