Parenthèse de fin d’année

En choisissant le titre, je me suis dis qu’en ce moment ma vie est une succession de parenthèse. C’est sans doute le lot de tous les parents d’un jeune enfant, cela requiert une attention régulière et cela empêche souvent de pouvoir se concentrer ou de faire quelque chose sur une longue durée (plus de 30min /!\).

Je suis presque content de retourner au boulot pour me changer les idées, mais en vrai je n’ai pas du tout envie d’y retourner. Cela me fait clairement chier ! De mes collègues, je n’ai eu aucun message de bonne année ou de joyeux noël, d’ailleurs lorsque j’en ai envoyé, je n’ai eu aucune réponse… J’avais des amis… J’ai des collègues… Je ne souhaite plus faire d’effort.

Avec Junior, en ce moment est assez dure, il nous occupe bien depuis notre séjour en Alsace. Nous avons vu beaucoup de monde, et si au début il ne bronchait pas, il a vite attrapé un rhume et a été complétement déboussolé sur la fin de notre séjour. On a d’ailleurs levé un peu le pied et l’on a pas pu voir tout le monde 😦

Pour lui le rhume l’a rendu plus fatigué et plus grognon, pour nous c’était un peu la « découverte ». La colère au début, contre des parents qui ont laissé tousser leur enfant sur lui. Elle est passé assez vite, de toute manière, il en fallait une première fois… L’inquiétude en voyant ce petit bonhomme galérer lorsqu’il respirait. La tristesse en le torturant pour nettoyer son petit nez. La fatigue après de trop nombreuses nuits à veiller sur lui alors qu’il dormait de nouveau avec nous de manière bruyante !

Ce séjour en Alsace a aussi été l’occasion de se confronter au passage chez les grands parents. Avec tout ce que ça implique, notre enfant, nos règles et pas les leurs ! Ça n’a pas été vraiment difficile, mais ça ne s’est pas fait sans friction : Non il ne faut pas aller le voir tout de suite s’il pleure, non il ne faut pas lui parler quand il se réveiller la nuit, ni le prendre dans ses bras ! Et le pire, c’est qu’une fois de retour à la maison, Junior s’est habitué à être porté souvent pour ne pas le voir pleurer… Dur retour à la réalité pour lui… et surtout pour nous les parents, tendus et à cran tous les deux.

Et … de comprendre pourquoi les jeunes parents achètent des breaks ou des monospaces ! A l’aller, la voiture est quasi-pleine avec les bagages, quelques cadeaux, et les affaires du petits. Et au retour… on n’a pas pu tout amener tellement la voiture était chargée !!! Je ne me doutais pas que l’on puisse en mettre autant dans notre voiture… ni qu’un petit puisse recevoir autant de cadeau !!!!!!

Côté loisir égoïste, j’ai profité de la PS4 à raison de 15-20min par-ci par-là, l’occasion de découvrir l’univers assassins creed et de pleurer l’absence de temps libre. J’ai prévu de le finir d’ici 2025 d’ailleurs 😉

Une autre parenthèse se ferme avec les débuts de Junior chez l’assistante maternelle. Il grandit décidément trop vite ce petit, et plus j’y pense, plus je me dis que je n’en profite pas assez avec le rythme de fou de ma vie actuelle… Trop de parenthèses tuent les parenthèses…

Cet article est à l’image de mes pensées actuelles : décousues. Si par moment il semble triste, je ne m’arrête pas sur ces points, je les évacue ici. En résumé, je suis globalement heureux, fatigué physiquement et moralement, mais heureux surtout quand j’entends des gazouillis et que je le vois sourire 😉

IMG_1322

J’allais oublier… Bonne année tout le monde !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s