Flash back

Il y a bientôt un an j’apprenais que j’allais devenir papa. Je me souviens très bien de la mise en situation. Cela faisait 2-3 jours que la futur maman tentait les yeux doux pour m’envoyer à la pharmacie de quartier chercher un test de grossesse. 2-3 jours à m’imaginer la scène qui n’a pas manqué d’arriver : moi devant le rayon à tenter de choisir LE test, entre l’électronique full HD-wifi-blutooth, le sans-marque-par-cher et… les milliers de milieu de gamme.

Et puis je l’ai ramené à la maison, un samedi, on a ouvert la boite, lu, relu et lu encore le mode d’emploi.

On a encore du attendre un peu le temps d’un passage à petit coin. Et je me vois encore attendre l’apparition des deux barres bleues. Me disant, est-ce qu’elles vont apparaitre ? si oui, clairement ? Et milles autres questions pendant ces 30 secondes qui m’ont paru une éternité.

Le verdict est tombé… 2 barres ! Nous n’en revenions pas, tellement heureux et en même temps tellement peur de s’enflammer pour rien. Était-ce vraiment vrai ? Le verdict a été confirmé le lundi suivant après une prise de sang.

La machine était en marche, pour le meilleur et le pire, mais surtout le meilleur ! Et le compte à rebours était lancé… plus que 8 mois !

comptage

#2015enBillets : Mon Noël de rêve

Mon Noël de rêve se déroule forcément en famille, que ce soit la mienne de naissance ou celle par alliance. L’ambiance est chaleureuse, forcément ! Il y a un sapin décoré, un peu de neige à l’extérieur (mais pas trop, il faut pouvoir se déplacer en voiture 😉 ).

noel
Le réveillon débute par une coupe de champagne ou de crémant, toujours ! Des petits fours, des toasts au fois gras et diverses choses caloriques. Petit j’aurai rajouté le saumon, mais c’est devenu trop « accessible » (pas tant que ça non plus, mais petit je le plaçais presque au niveau du caviar) et plus forcément aussi bon avec les élevages intensifs…

Le plat, lorsque l’on est chez ma mère une année sur deux, est toujours le même : Gigot de chevreuil, sauce au vin avec champignon et lardons (une tuerie !!!). Elle n’est plus toute jeune et c’est devenu une habitude ces dernières fois, je l’épaule un peu au fourneau pour lui couper la viande et surveiller un peu. Je me rattrape -un peu- pour toutes ces années passées à m’assoir à table, manger et repartir aussitôt ! Il y a un peu de magie dans l’esprit de Noël non ?

Nöel c’est aussi les cadeaux, même si c’est un peu moins vrai ces dernières années, avec l’arrivée de Junior, j’ai un peu hâte de le voir s’émerveiller avec les cartons… puis avec les jouets le tout sur un fond musical indémodable (et qui me rappel tant de bon souvenir) :

Il a été pourri gâté cette année, les peluches sont plus grosses que lui, rempliraient facilement deux voitures (on n’a clairement pas pu tout ramener) mais il n’est pas encore vraiment intéressé du haut de ses trois mois.

Mon Noël de rêve sera forcément l’occasion de voir les visages s’illuminer en ouvrant le cadeau, et puis, avec mon aide, l’ouverture du cadeau et l’utilisation. Je m’y vois déjà, à monter le circuit de son premier train électrique, comme moi, bien des années auparavant 😉

Les autres Noël sont chez Agoaye !

#2015enBillets : Mon automne

Service minimum cette semaine pour les billets, je pourrais faire un billet spécial mon automne 2015, mais en vrai l’automne ça me fait penser à l’été indien, la forêt qui se pare de couleur rouge, jaune, orange et un peu de vert. Cette photo résume bien mon automne à moi. Un peu de pluie et un chemin pour une balade en forêt !

automne

Pour d’autres automne, il faut aller voir chez Agoaye !

#2015enBillets : Mes premiers souvenirs de rentrée

Ce thème me force à constater une fois de plus que ma mémoire d’avant 10ans est quasi-inexistante. Je me demande bien qui était en charge de la partie sauvegarde, mais il a du être effrayé par le prix du Mo à l’époque et n’a du coup presque rien pris…

ardoise

  • En maternelle, j’ai très peu de souvenirs, des bribes d’images. Je me demande d’ailleurs si mes souvenirs ne sont pas les photos que l’on y a fait…
  • En primaire, mes souvenirs de rentrée ne sont pas joyeux, ce n’est clairement pas ma période préféré. Se faire traiter de squeletor n’aide certainement pas…
  • Au collège la rentrée ne me faisait ni chaud ni froid, il fallait le faire… Il y a certainement eu un stress lors du passage CM2 => 6ème, mais je n’en suis pas mort et je n’ai aucune souvenir de blessure, j’en déduis que ça c’est bien passé 😉
  • Au Lycée c’était la merde, réveil à 6h retour après 19h et couché à 22h… J’ai mis du temps à rentrer dans le rythme, la preuve ? J’ai augmenté mes notes en 1ère par rapport à la seconde et pareil en terminale par rapport à la 1ère…
  • Mon test à la Fac, à défaut d’avoir appris des trucs en cours, j’ai appris la vie. M’organiser, me dermerder seul et tout un tas de joyeuseté… Grosse leçon d’humilité et surtout une grosse prise de conscience de tout le travail fait par mes parents (ma mère surtout !) Au final grosse claque et gros fail… je n’étais clairement pas préparé a être autonome.
  • A l’IUT c’était du plaisir, je me suis fait de bon ami, il y avait une bonne ambiance de travail et en dehors. J’avais le permis et j’étais semi-autonome même si j’étais de retour à la maison… ça aide !
  • Au boulot, les rentrées sont souvent difficile parce qu’elles sont à la suite de voyages souvent magique. Difficile de retourner à son bureau derrière un écran quand… On a vu la terre du milieu, des merveilles de la nature ou fabriquées par l’homme.

Bientôt je vivrai une autre rentrée, celle de la maternité. J’espère que tout va bien se passer et je sais déjà que je ferai le plein d’émotions !

Pour vivre d’autres rentrées, faut aller voir chez Agoaye.

53 billets en 2015 : Un jour qui a changé ma vie

Autant être honnête tout de suite, je pense que je n’ai pas encore vécu de journée qui à elle seule a changé ma vie. J’ai vécu des journées de fou, des journées magiques, des journées de merdes et des journées quelconques et bien d’autres. Mais aucune ne peut se targuer d’avoir changé ma vie de façon claire, net et sans discussion possible.

S’il devait y avoir une espèce de concours à la sauce Eurovision ou Top Chef pour sélectionner une journée qui aurait le droit à se titre, je trouverai évidemment quelques journées remarquables, mais… il y aurait toujours un mais… Pour chacune de ces journées.Lire la suite »

Le premier rendez-vous… #2015EnBillets

Même si l’histoire se termine, le premier rendez-vous est, pour moi en tout cas, toujours magique et fait parti de mes bons souvenirs. Je n’en ai pas vécu des centaines, je n’en ai d’ailleurs pas vécu une dizaine et ils ont tous eux lieu il y a plus de 13 ans ! Je ne parlerai pas des amourettes façon Hélène et les garçons lors d’une colo ou dans un village vacances parce que pour le coup ça transpire un peu trop la guimauve pour que près de 20 ans après je puisse assumer !Lire la suite »

Mes plus grandes victoires : #2015EnBillets

Winged victory of Samothrace, second century B.C. marble sculpture of the Greek goddess Nike (Victory), held at Louvre museum.
Victoire de Samothrace

Bien que ma vie ne soit pas un modèle en soit et que j’adorerai pouvoir modifier certaines choses, j’ai quelques victoires à mon actif dont je ne suis pas peu fière. Pour leurs donner plus de saveur, il faudrait commencer par noter mes plus grandes défaites, comme la fois où j’ai… Mais en fait non, ce n’est pas le sujet ici, on va se concentrer sur le positif et mes victoires !

Lire la suite »

#2015enBillet & en retard : Ce jour là j’ai pleuré de joie

happyLe hic pour cet article, c’est que je ne pleure jamais (enfin rarement… mais on ne va pas écorner mon image de mec qui ne pleure JAMAIS tout de suite, les allergies ne comptent pas…) ni de tristesse parce que ça reste coincé quelque part dans la gorge, ni de joie parce que voila ! Et pourtant, y bien y penser, j’aurai pu pleurer plusieurs fois dans ma bien longue existence.Lire la suite »

Bientôt un an…

… Que j’ai craqué

… Que j’ai traversé une phase de déprime

… Que j’ai eu besoin d’en parler

… via un blog

… via un divan

… à des amis (au début…)

Un an après, j’espère tourner la page de cette tranche de vie. Je serai en vacances pour cet « anniversaire » et à mon retour, G33k ne sera plus. Il tira sa révérence à tout jamais. Il devra laisser place à G34k !

Et en attendant, je revis 😀

Anniversaire

Dans quelques jours cela fera 9 ans.
Le temps passe trop vite, j’ai l’impression que c’était hier !
Parti trop tôt comme on le dit toujours, ce qui laisse évidemment beaucoup de regrets.
Je n’ai pas encore fait le « bilan » de ces regrets, de ce que j’aurai aimé faire, de ce que j’aurai du faire et de ce que je ne pourrais pas faire.
D’ailleurs, je n’en parle pas du tout.

Pour l’instant j’ai mis une chappe de plomb sur le sujet, comme on l’a fait pour Tchernobyl.
Elle cache la misère tant bien que mal et permet de repousser les problèmes à plus tard… Et un beau jour, plus tard, deviendra aujourd’hui !
Les premières fissures commencent à apparaître et je commence à avoir envie/besoin d’en parler.

Je ne sais pas du tout par où commencer ou comment m’y prendre, et en me relisant je constate à quel point je reste flou, vague, mystérieux.
Il me faudra sans doute encore quelques années pour arriver à en dire plus. Si, j’y arrive…

En attendant, je pense à lui et je me souviens.