Pas la force du réveil…

Alors que je venais de profiter d’une soirée de sortie sans mon hobbit préféré pour aller voir SW VII et assouvir mon côté obscur de fan-qui-commence-à-assumer (lors du quel j’ai passé un très bon moment de divertissement avec de nombreux clins d’oeil, quelques surprises, etc…)

Le retour à la réalité a été un plus plus cruel cette nuit vers 4h50 lorsque le petit bonhomme a crié famine (je lui ai trop manqué hier soir ?) alors que les 3 dernières semaines il tenait au moins jusqu’à 6h, souvent jusqu’à 7h et parfois même 8h passé…

Sur le coup, j’ai cru ne pas avoir la force pour me réveiller, mais… vu qu’il ne m’a pas vraiment donné le choix, je l’ai fait et maintenant ça pique… Ma fin de semaine travaillée sera certainement difficile !repos gaston