IV

4bougiesC’est pile le nombre de mois du petit bonhomme. Il frôle les 7kg, il a déjà plus que doublé son poids, en même temps il ne rechigne que rarement devant le sacro-saint biberon ! D’ici début février, on a prévu la diversification, il débutera sans doute par la carotte… On se laisse encore un peu de temps avant d’y passer, parce que finalement, ces 4 mois seront passé trop rapidement et on (enfin surtout moi) souhaite avoir encore un peu notre petit bébé.

Un peu comme le premier mois, le deuxième et… le troisième ! Je sais, je radote comme sans doute tous les jeunes parents le font, mais les premiers mois de cette merveille me donne l’impression de ne pas pu en avoir profité suffisamment.

C’est en tout cas ce que je me suis dis, il n’y a pas si longtemps, alors qu’il venait de s’endormir dans mes bras, ce n’était pas arrivé depuis si longtemps… Dans ces moments là, je suis totalement conquis et j’en viens presque à oublier tout ce qu’il y a autour comme la fatigue (Est-ce qu’on en ressort un jour de cet état ?), râles, biberons difficiles, et grognement dans son sommeil vers 3-4-5h du mat…

Joyeux Mois’niversaire A. !

Pas la force du réveil…

Alors que je venais de profiter d’une soirée de sortie sans mon hobbit préféré pour aller voir SW VII et assouvir mon côté obscur de fan-qui-commence-à-assumer (lors du quel j’ai passé un très bon moment de divertissement avec de nombreux clins d’oeil, quelques surprises, etc…)

Le retour à la réalité a été un plus plus cruel cette nuit vers 4h50 lorsque le petit bonhomme a crié famine (je lui ai trop manqué hier soir ?) alors que les 3 dernières semaines il tenait au moins jusqu’à 6h, souvent jusqu’à 7h et parfois même 8h passé…

Sur le coup, j’ai cru ne pas avoir la force pour me réveiller, mais… vu qu’il ne m’a pas vraiment donné le choix, je l’ai fait et maintenant ça pique… Ma fin de semaine travaillée sera certainement difficile !repos gaston

#2015enBillets : Ca c’est le pied !

En temps normal, prendre son pied serait le pied ! Sauf que ça, c’était avant baby-geek… Enfin, je dis ça, mais vu que je parle très rarement de la chose, j’aurai trouvé autre chose 😉gaston_reveur

Quoi qu’il en soit, maintenant, pouvoir dormir jusqu’à 6h passé et sans interruption, c’est le pied TOTAL !

Je reste sur ma thématique manque de sommeil qui me pèse de plus en plus alors que je pensais gérer ça parfaitement le premier mois. Que je souffrais un peu le second et que j’ai du mal à voir le jour en ce début de troisième mois aidé par mes voisins !

lit

Pour les autres pointures, c’est chez Agoaye !

Un peu de légèreté…

Depuis bientôt deux mois, en vrai un peu plus… on ne le dit jamais assez mais dans les derniers mois, une femme enceinte doit aller aux toilettes souvent… H24… 7j/7…

Depuis bientôt ‘n’ mois, mes nuits sont saucissonnées, hachées, coupées, décalées. On aurait pu croire que 5 jours sans descendance à la maison m’auraient permis de dormir un peu plus, mais par la force de l’habitude, je me suis réveillé chacune de ces nuits.

Il en résulte un état de fatigue chronique, que je pensais maitriser puis finalement non. Jusque là, rien de neuf… tous les parents sont sans doute déjà passé par là !

Sauf que là où ça devient drôle, c’est que ma fatigue me fait oublier certaines choses… comme fermer ma braguette ! 3 fois en 1 mois… il doit bien y avoir un acte manqué derrière tout ça ? 😉

braguette

#2015enBillets : Le top 5 de ce qui me fait sentir vraiment bien

Mes envies pour me sentir bien sont fluctuantes en fonction de la journée, le matin par exemple, je me sens bien avec une bonne tasse de café corsé qui va me réveiller, vers 20h… la même tasse mettra en marche mon palpitant et ne me permettra pas de dormir correctement (et je ne parle du petit chieur qui dynamite mes trop courtes périodes de sommeil !).

Les envies qui suivent sont donc orientées en fonction de l’heure d’écriture de ce message…

Numéro 5 : être allongé dans mon lit, toutes lumières éteintes et sans un bruit. Comment ne pas se sentir bien ?

Numéro 4 : être allongé dans mon lit, qu’importe s’il fait nuit…

Numéro 3 : être allongé dans mon lit, qu’importe s’il y a du bruit…

Numéro 2 : être allongé dans mon lit, collé à ma chère et tendre (de manière totalement platonique me convient largement actuellement !)

Numéro 1 : être allongé dans mon lit avec A. couché sur moi, le sentir bouger un peu et finalement le sentir s’endormir avec ses petit bras essayant de m’enlasser. Le bonheur, tout simplement 😉

Bref, qu’importe ce que je fasse, pourvu que je sois allongé dans mon lit 😉

lit

Pour les autres top 5, c’est chez Agoaye !

Run you fools !

Il y a deux semaines j’étais persuadé que le plus dur était derrière moi… Qu’il prenait doucement le chemin de la nuit complète puisqu’il dépassait souvent les 5h du matin avant de se réveiller. Naïf que j’étais… Une semaine loin de chez lui et un changement d’heure plus loin, tout est à refaire !!! Il est à nouveau réglé comme une horloge suisse avec un réveil toutes les 3h… nuits comprises…run_you_fools

La sanction de ma candeur est immédiate… une fatigue en hausse, un mal de crane permanent et une humeur de merde doublé d’une absence totale de patience. Si j’étais resté à flot après les premières semaines, en ce début de semaine j’ai sombré corps et âme.

Que je comprends maintenant ces parents qui se demande pourquoi avoir fait un enfant ? ces parents qui se séparent parce qu’ils n’en peuvent plus ? ces parents qui… Zzz Zzz …

Faites des enfants qu’ils disaient !

Et puis, ça passe, on rebondit après avoir touché le fond parce qu’au fond, attiré par le côté obscur, comment en vouloir à un petit être qui galère d’avoir le nez bouché ? D’avoir des soucis de digestion ? D’avoir simplement faim et d’être totalement déboussolé avec tous ces changements qu’il n’a pas demandé ? On tâche de remettre les compteurs à zéro avec la maman tout aussi fatiguée et on essaie d’avoir des moments à deux, entre deux pleurs, deux biberons et deux siestes…

Le plus dur n’est clairement pas derrière nous, et pourtant pour rien au monde je ne reviendrai en arrière et je ne me séparerai de ce petit monstre ❤

je_suis_son_pere

Une nuit en enfer…

Ce matin le réveil a été particulièrement dur, la nuit a été relativement merdique même si en comptant bien, on a pu dormir presque 6h au cumulé. A bientôt un mois, on pouvait dire jusque là qu’il passait à peu prêt correctement ses nuits. Quelques pleurs, un biberon au une couche au début, rien de bien méchant. Mais c’est sans compter depuis peu une constipation qui transforme l’après biberon en cauchemars avec un bonhomme qui hurle à la mort pendant un bon moment. Si en journée c’est pénible, à 3h du matin c’est l’enfer… Pour lui, parce qu’il galère, pour les parents parce qu’ils souffrent pour lui (et aimeraient dormir surtout…) et pour les voisins (je déconne, je m’en fou des voisins vu le peu d’effort qu’ils font pour faire moins de bruits…).

Le WE m’aura permis de récupérer un peu de ma fatigue cumulé sur les 4 derniers jours de travail, il faut m’imaginer en mode zombie larvant péniblement devant la TV (on a réussi à épuiser un bon paquet de série en retard !!!) quasi-incapable de faire mumuse derrière l’ordi (tout juste bon à perdre définitivement un personnage en mode HC sur Diablo…R.I.P. !).

J’ai aussi découvert avec horreur que si avant la naissance de l’enfant prodige en prennant un café Clooney Lvl 12 (on notera au passage une référence dans le titre au film dans Georges fut l’acteur !!!)  j’étais capable de sentir mon coeur accélérer et ma tension monter rapidement, depuis… rien… pas même un haussement de sourcil… Si même le café ne fait plus effet… Galère… 😉

Tous ces efforts de me coucher tôt, de larver et de ne pas faire grand chose ont été rendu inutile par un pauvre petit moustique (que j’aurai bien faxé loin vers 4h30 du mat…) dont les intestins en ont décidé autrement ! Et voila comment je me remets à rêver du prochain WE depuis ce matin au réveil, les yeux encore collés (soudés serait plus appropriés)…

Je positive encore un peu… bientôt, il fera ses nuits… bientôt… 😥

The baby & the Geek

Est-ce vraiment compatible d’être Geek et d’être papa en même temps ?

body bébé game boyLa première semaine de l’arrivée du petit bonhomme, j’aurai tendance à dire que non… Il monopolise totalement l’attention et l’énergie du jeune parent. Le peu de temps libre restant, s’il est passé sur un smartphone ou un pc sert principalement à échanger par SMS ou mail l’heureux évênement.

La seconde semaine avec le retour à la maison, c’est tout autre chose, on peut enfin redevenir Geek entre deux biberons, deux changement de couche et des câlins pour consoler le petit bonhomme.

  • Il est donc parfaitement possible de surfer sur la toile, cette activité est la plus simple à mettre en oeuvre vu qu’on peut l’interrompre à loisir et surtout elle ne nécessite pas une grande réflexion…
  • Pour les plus addict il est également possible de jouer. Diablo par exemple, on peut parcourir une faile ou s’essayer aux caches horadriques. Enfin… je suppose que c’est possible, mais dans ce cas il faut mettre un casque et le son suffisamment fort pour ne plus entendre le petit ou la maman. Je n’ose pas essayer 😉
  • Pour toutes les autres tâches nécessitant un peu plus de réflexion, je dirai qu’on va oublier pour la semaine deux… sous peine de se mélanger les pinceaux et laver les yeux du bébé à la biceptine (non il n’a rien je l’ai sauvé de justesse des griffes de sa maman endormie 😉 ) !!!

En l’état donc, je dirai qu’avoir un bébé qui vient de naître nuit gravement à la geekitude 😉

Par contre niveau plaisir… quel bonheur de serrer un petit bonhomme, de le voir respirer, bouger et essayer des mouvements de diverses parties de son corps au hasard ! Il y a un fort risque pour moi de devoir changer de pseudo d’ici peu 😉

#2015enBillets : Si cet acteur sonnait chez moi…

Ça tombe bien que le thème de cette semaine soit « si un acteur » et non pas « si une actrice » sonnait chez moi… Parce que bon, imaginer que je puisse batifoler (oui parce que bon… elle n’est pas venue pour beurrer des sandwichs… What did you expect ?) avec quelqu’un alors que celle que j’aime est enceinte jusqu’aux yeux et attend de mettre au monde notre premier enfant : TRÈS PEU pour moi !Lire la suite »