#2015enMusique : Top 5 du moment

Difficile de faire un choix dans les 5 musiques suivantes, et surtout d’en choisir 5 qui sortes vraiment du lot en ce moment, mais allons-y !

Je connais assez peu ce grand artiste, mais cette belle balade me transporte. Je m’imagine assis à repenser à tout le travail déjà effectué. Aux coups de pinceaux par milliers, ressentant encore les douleurs partout -mes muscles ayant à nouveau servi- et songeant à l’après…

Sans doute une de mes chansons préférées, me rappelant ma jeunesse. Et maintenant m’imaginant dans quelques années à passer du temps avec mon fils, lui contant ma jeunesse.

Dernière découverte en date au détour d’un « vautrage » dans le canapé à regarder je-ne-sais-quelle-émission et sa sacro-sainte coupure pub. Ce son un peu dissonant, acidulé et pop me plait bien et me permet de déconnecter lorsque je l’écoute. Cerveau en mode OFF.

Passée la déception à la découverte de leur nouvel album, parce que je m’attendais à autre chose… J’en suis encore de nombreux mois plus tard à l’écouter en boucle et Get Lucky dans mes favoris, mais aussi Touch ou Motherboard pour ne pas toutes les citer. Il me donne la patate à chaque écoute !

Il fallait bien un morceau de rock pour compléter ce Top5 ! Je ne m’en lasse pas de ce morceau.

Et comme un top 5 ne serait pas un vrai top 5 sans morceau bonus…

Say my name…

Ce week end, après avoir pris beaucoup de temps, on a terminé ce que l’on avait commencé. Maintenant que c’est fini, je suis d’ailleurs un peu triste, comme à chaque fois. Après 5 saisons et 62 épisodes (1 jour et 22h tout de même !!!) on a enfin fini breaking bad – Br Ba.

La série n’est sans doute pas la meilleur que j’ai pu voir, mais si on passe la première saison, on se demande jusqu’où Heisenberg va pouvoir plonger… Et même si ça part presque tout le temps en sucette, on finit par s’attacher à ce professeur basculant du côté obscur, au jeune Pinkman et ce cher Goodman.

Et pour ne pas gacher le plaisir, j’ai trouvé le dernier épisode sympa, une fin crédible… Pas comme dans Dexter (je n’en reviens toujours pas !!!).

Du coup, j’en suis réduit en guise de désintox à écouter en boucle la finale de la série…

Musik & Mood

Ce que j’adore avec le grand internet mondial, c’est qu’au hasard des clics, je tombe souvent sur une musique qui me fait dire que ça fait trop longtemps que je ne l’avais pas écouté ! Aujourd’hui c’est au tour des Smashing Pumpkins et de « Try, try, try ». Je les ai découvert à la fin de mon adolescence quand mes journées se résumaient à beaucoup de bus, des cours, et une petite soirée derrière mon écran avant de recommencer…

Il me semble que j’ai découvert ce groupe en écoutant la bande son d’un Batman (que je n’ai pas vu…) et j’ai bien accroché.

On a tous une période gothique à un moment ou à un autre de notre vie 😉
Et cette musique m’apaise plutôt pas mal, c’est un peu ma drogue ou mon calmant à moi…
En bonus un autre titre qui malgré son nom ne va pas créer de gras !

Voyage dans le temps

indexJe profite de temps en temps pour écouter la radio grâce à mon téléphone, c’est un des derniers smartphone à proposer la FM… Et un soir en rentrant j’ai eu le plaisir d’entendre à nouveau un morceau qui m’a immédiatement rappelé tout un tas de souvenir : Morcheeba – Blindfold.


 

Le premier souvenir qui m’est venu, c’est la période du bac, ses tentatives de révisions. Le sommeil qui ne vient pas avant les épreuves et la musique qui tourne en boucle. Ensuite je me suis souvenu que cela correspondait parfaitement à la fin d’une époque, la fin de mon adolescence.

Avant le bac, je me sentais un enfant sage, trop sage, discret, trop discret. Un peu étouffé par l’autorité parental et peu déraciné à l’occasion d’un déménagement dans un petit village… Après, des « grandes découvertes » dans l’ordre chronologique, mais pas d’importance…

  • Internet à la maison, à l’époque point d’ADSL mais des coups à la minutes (on ne peut pas parler de coût à ce tarif : plus de 1.000 frs !) comme cadeau pour le bac.
  • Un job d’été, pour payer les factures télécom…
  • la première soirée alcoolisée (depuis, d’autres ont suivies…)
  • un premier vrai grand amour, à distance (bravo le net…), qui aura duré presque 4 ans et qui m’a fait grandir sur de très nombreux points
  • mon départ du cocon familliale (en semaine seulement) pour un studio, fac oblige, dans une grande ville (environ x 1000 pour la population) loin de la maman qui fait tout.
  • graves problèmes de santé de la maman, qui me font prendre conscience qu’elle ne sera pas là éternellement. La vie étant bien curieuse, ma mère est toujours des nôtres, mon père non.
  • premiers échecs scolaires et pertes des illusions sur l’avenir simple…

Cela faisait longtemps que je n’ai pas entendu ni écouté cette musisque, c’est sans doute pour ça que l’espace de 4’03, j’ai retrouvé l’année de mes 18ans. Une bien belle époque au final lorsque je regarde en arrière…

« La magie du premier amour, c’est d’ignorer qu’il puisse finir un jour.  »
de Benjamin Disraeli

Marathon de Paris

A défaut de l’avoir couru, le projet est enfin livré et je compte bien me reposer un peu ces prochains jours… Je suis d’ailleurs usé, comme si je l’avais fait ce marathon ! Pas physiquement, mais  psychologiquement… C’est dans ces moments là où j’ai besoin de faire un petit retour vers le futur.


 

Et Histoire de garder un coin de mémoire, je souhaite parler de divers sujets que je note ici pour ne pas oublier :

  • un triste anniversaire qui arrive à grand pas… 9 ans déjà…
  • des musiques et des souvenirs (Morcheeba)
  • Souvenir de Geek (Avant Siri)

Plus qu’une mise ne bouche, c’est un aide mémoire et public qui va m’obliger à écrire sur ces sujets. Sinon, je me connais… les sujets ne seront jamais écrit / finit / publié. Et ces sujets me tiennent à coeur !