La rencontre

Un jour peut-être A. me demandera comment c’est passé la journée lors de laquelle il est venu au monde. Voici ce que je pourrais lui raconter…

Comme on s’y attendait, la nuit précédent l’accouchement a été merdique, on a peu dormi. La faute à un mix de stress et d’attente. La maman était tendue et avait peur que cela se déclenche avant l’heure prévue et pour ma part j’avais beau me dire que si c’était une opération, c’est quelque chose de maitrisé et que tout allait bien se passer, j’avais quand même une grosse appréhension par rapport à la santé de la maman.

Le réveil n’a pas été difficile pour autant, l’excitation était de mise. Tout était prêt depuis quelques jours, on a pu partir un peu en avance. Le hasard de la circulation et le temps de garer la voiture dans un parking pas trop loin (le temps d’entendre It’s a king of Magic) ont fait qu’à peine arrivée, deux sages femmes nous ont réceptionné et je me suis retrouvé aussitôt entrain de me changer en vue de la césarienne. On ne blague pas avec l’hygiène dans un bloc opératoire (tant mieux d’ailleurs) ni avec la montre !!!

S’en est suivis un monitoring pour s’assurer que tout va bien et ils ont emmené la maman pour la préparer. Et pendant ce temps là, le futur papa attend… attend… attend… ce n’était au final que 20 minutes, mais 20 minutes d’attente seul à vaguement entendre ce qui était fait dans la salle à côté. A se demander si tout se passerait bien et comment sera la suite.

Au bout de l’attente, on est venu me chercher pour rejoindre la maman derrière un rideau, l’opération a débuté aussitôt. Tout nous a été expliqué. Pour ne pas nous inquiéter et un peu sans doute pour nous occuper l’attention. J’ai a peine eu le temps de me rendre compte de ce qui était entrain de se jouer derrière ce rideau que déjà il était baissé et le bébé nous a été présenté.

Grosse émotion à ce moment. On l’a vu ensemble pour la première fois, à peine sorti du ventre. Rien qu’à l’évoquer j’en frissonne. On l’a entendu pleurer un peu, tout bousculé qu’il était, puis il est parti pour la pesé et le nettoyage.

Le temps c’est arrêté. Nous nous sommes regardé les yeux humides, nous étions parent d’un petit bonhomme ! Elle est devenue maman, moi papa et A. était né, enfin !!!

J’ai totalement perdu la notion du temps à ce moment là. A. nous a été rapporté, tout allait bien, la sage femme me l’a mis dans les bras, je tenais pour la première fois mon fils à côté de la maman… Notre première rencontre.

On a laissé la maman pour voir le pédiatre (et lui permettre de terminer l’opération), ces minutes ont été longues. J’étais à la fois heureux de porter ce tout petit bonhomme et dans l’attente d’avoir des nouvelles de la maman, de la retrouver et de pouvoir partager ce moment ensemble. Tous les trois maintenant ❤

Ca se précise…

Si le terme était prévu pour tout début Octobre, cela laissait pas mal de marge quant à la vraie date. Un peu après ? un peu ou beaucoup avant ? Difficile à dire… Mais depuis ce midi, on en sait un peu plus. Une date a été choisie pour une césarienne. Il est possible qu’il arrive plus tôt, mais on a maintenant une certitude sur la date de fin maximum.NewsLire la suite »

C’est l’histoire d’une petite fille

C’est l’histoire d’une petite fille qui va naître en 2015. L’année vient à peine de commencer depuis quelques jours et déjà la magie opère, une petite cellule se divise en deux, en quatre, en seize, … jusqu’à former un petit têtard. En parallèle une conscience s’éveille, on ne sait pas comment, pourquoi ni quand, mais elle s’éveille, ça sera une petite fille !Lire la suite »