Un retour en arrière ?!

Je n’ai pas connu la précédente époque ou le nationalisme tutoyait les sommets et prenait la pouvoir en Allemagne, en Italie et dans tout un tas de pays dans le monde. Et pourtant j’ai l’impression que l’histoire se répète en voyant les informations et les résultats des précédents votes.

Ca me rend triste, parce que j’ai l’impression que tout commence de la même manière. C’est juste un peu plus policé, on a rajouté une couche de vernis pour rendre cela présentable, acceptable. Et pourtant, a bien y regarder, ça prône le repli sur soi avec tout ce que ça implique. Stop au mélange, stop à l’ouverture au monde, à l’humanité, à la tolérance et à la différence.
C’est sans doute un peu extrême, mais c’est comme ça que je le vois, tôt ou tard…
Je ne souhaite pas voir mon fils grandir comme ça, j’ai envie de le voir s’ouvrir au monde, aux cultures, aux différences.

En voyant les résultats de ma région (nouvellement agrandie…) j’ai été dépité, elle a pourtant souffert des deux grandes guerres et devraient savoir, se souvenir, plus que toute autre région les ravages de l’extrémisme. Mais ça n’a pas suffit…

Les résultats s’expliquent, de mon point de vue, par l’échec/inefficacité/incompétence/déconnexion de la réalité des deux grands partis de droite et de gauche. Il y a beau avoir eu une alternance, j’ai le sentiment que rien n’a changé depuis que je suis en âge de voter.

L’objectif premier du monde politique n’est pas de faire son job -servir le peuple-, mais je pense, de chercher à se faire réélire avant tout continuer à profiter de ses avantages et ensuite, seulement ensuite s’occuper de ce pour quoi il a été élu. Le monde politique me paraît tellement déconnecté de la réalité, de la fin de mois difficile, du chômage, des galères pour trouver (ou pas dans mon cas) de place en crèche. Parce que sérieusement… vous imaginez un élu local ne pas avoir de place en crèche pour ses enfants ? Le tout sélectionné par une commission impartiale ???

Je me trompe peut-être, je l’espère en tout cas, mais mon sentiment c’est que le système est pourri… Même si ce n’est pas mon cas et ça ne le sera sans doute jamais tant que j’aurai le choix, je comprends -sans cautionner- que l’on en arrive à se laisser séduire par le chant des sirènes et que l’on adhère à des idées qui mèneront tôt au tard à ce que l’on a déjà vécu. Mais ce n’est clairement pas une solution… Il faut en trouver une autre !

Si jusque là j’étais plutôt fataliste quand à l’avenir, A. me donne doucement envie de me battre, pas pour moi, mais pour lui, pour son futur. Comment, je ne sais pas encore, mais il le faut !

« Certes, je ne suis qu’un. Mais je suis un. Je ne peux pas tout faire. Mais je peux faire quelque chose. Et le fait de ne pas pouvoir tout faire ne m’autorise pas à refuser de faire ce que je peux faire. » Edward Everett

L’histoire de quelques rides de plus…

Et une bougie de plus à souffler sur mon gâteau ! Encore que, cette année, sur le mini gâteau surprise que m’a apporté ma chérie il n’y avait qu’une seule bougie -pour marquer le coup, ça lui a demandé un sacré effort de le faire – et ça m’a fait bien plaisir 😉

Le hasard du calendrier (ou pas ?!) a voulu que mini-moi soit prévu pour à peu près la même période que moi. Déjà en temps normal je n’y fais que moyennement attention. Cette année, mon passage de cap (Je suis désormais plus proche des 40 que des 30…) n’aura que peut occupé mon esprit et celui de mon entourage. Le plus important est évidemment comment se porte la futur maman, le futur bébé et quand va-t-il arriver ? Est-on prêt ? (non – mais on ne l’est jamais parait-il !)Lire la suite »

Triste nouvelle

En souhaitant l’anniversaire à une amie via FB, j’étais loin de m’imaginer apprendre qu’elle avait été opéré deux fois déjà d’un cancer du sein cette année. Je n’ai pas de nouvelle régulière de cette amie (tous les six mois environs) mais en général, c’est toujours un plaisir d’en avoir. La dernière fois d’ailleurs, je lui annonçais l’heureux événement. Cette fois-ci c’était un peu plus rude comme nouvelle. Si ce n’est pas une fatalité, le mot cancer reste quand même un épouvantail qui fait peur et que l’on aime pas entendre…

De manière plus personnelle, cela me rappel le cancer du sein de ma mère, il y a presque 20 ans maintenant. Les craintes de ma soeur qui pour le coup est dans la liste des personnes à risque. Et moi, parce que même si c’est dans une moindre mesure cela peut me toucher. Même si la prévention est omniprésente, on ne le répétera jamais assez, il faut aller se faire dépister régulièrement pour repérer le mal au plus tôt.

En attendant, toutes mes pensées, mes ondes positives et mon soutient vont vers mon ami, qu’elle se repose et qu’elle se rétablisse bien.

Cancer_sein

#2015enBillets : Mes collections…

Timbres, pin’s, pièces de monnaie de différents pays et pièces en euros d’Irlande (J’adore le dessin de la harpe !)  voila les collections que j’ai eu plus jeune. Depuis plus rien ! Je dois encore avoir les pin’s quelque part chez ma maman mais toutes les autres collections ne sont plus. Je ne pourrais d’ailleurs même pas dire ce qu’elles sont devenues.euro-irlandeMes nombreux déménagements y sont pour beaucoup. ils ont à chaque fois été l’occasion d’un ménage par le vide (ce qui répond sans doute en parti à ce que sont devenues mes collections). Je n’en garde pas de souvenir triste ou mélancolique, je suis passé à autre chose. Et de ce point de vue, je suis assez peu matérialiste.

Si un jour je devais avoir une grande maison avec plein d’espace à remplir, j’aimerai me lancer dans une collection : Les consoles Nintendo (suivant mes moyens je l’étendrai peut-être à toutes les consoles) -on est nostalgeek ou on ne l’est pas-

En attendant, je me contente de collectionner les souvenirs de vacances en attendant un futur plus ou moins proche de pouvoir y retourner 😉

Pour voir les autres collections, c’est chez Agoaye !

Musik & Mood

Ce que j’adore avec le grand internet mondial, c’est qu’au hasard des clics, je tombe souvent sur une musique qui me fait dire que ça fait trop longtemps que je ne l’avais pas écouté ! Aujourd’hui c’est au tour des Smashing Pumpkins et de « Try, try, try ». Je les ai découvert à la fin de mon adolescence quand mes journées se résumaient à beaucoup de bus, des cours, et une petite soirée derrière mon écran avant de recommencer…

Il me semble que j’ai découvert ce groupe en écoutant la bande son d’un Batman (que je n’ai pas vu…) et j’ai bien accroché.

On a tous une période gothique à un moment ou à un autre de notre vie 😉
Et cette musique m’apaise plutôt pas mal, c’est un peu ma drogue ou mon calmant à moi…
En bonus un autre titre qui malgré son nom ne va pas créer de gras !

Dix

Comme un clin d’oeil 10 ans plus tard, aujourd’hui il fait beau.
La météo, mon humeur et mon avenir (tout du moins j’y crois !).

10 ans qui auront vu passer des grands moments dans ma vie.
Des heureux comme des tristes, avec le sentiment que le relais a été passé.

10 ans que tu es parti, que l’on pense à toi.

Marathon de Paris

A défaut de l’avoir couru, le projet est enfin livré et je compte bien me reposer un peu ces prochains jours… Je suis d’ailleurs usé, comme si je l’avais fait ce marathon ! Pas physiquement, mais  psychologiquement… C’est dans ces moments là où j’ai besoin de faire un petit retour vers le futur.


 

Et Histoire de garder un coin de mémoire, je souhaite parler de divers sujets que je note ici pour ne pas oublier :

  • un triste anniversaire qui arrive à grand pas… 9 ans déjà…
  • des musiques et des souvenirs (Morcheeba)
  • Souvenir de Geek (Avant Siri)

Plus qu’une mise ne bouche, c’est un aide mémoire et public qui va m’obliger à écrire sur ces sujets. Sinon, je me connais… les sujets ne seront jamais écrit / finit / publié. Et ces sujets me tiennent à coeur !